DÉCOR À L’OISEAU

Décor à l'oiseau

Les faïences des 18e et 19e siècles

Le territoire de Rambervillers, siège d’une châtellenie, est rattaché au duché de Lorraine depuis 1718. La faïencerie fut fondée en 1738 par Clément Périola, seigneur du château. Un noble de plus saisi par la fièvre des affaires ! Il profite de la politique économique audacieuse mise en place par le duc Léopold et poursuivie par Stanislas : liberté d’installation sans référence à la réglementation des corporations, autorise à la noblesse à s’investir dans les affaires sans déroger, enfin, il multiplie les exemptions de charges et d’impôts pour les entrepreneurs. Cette politique porte ses fruits : le tissu économique lorrain s’enrichit de nombreuses manufactures… L’emplacement choisi pour cette fabrique de faïence convient parfaitement : l’argile est disponible à proximité, les forêts toutes proches fournissent le combustible pour les fours (la consommation sera de 1500 stères en 1758), l’eau coule en abondance. Claude Curé-Lacroix acquiert l’affaire en 1752, la fabrique restera entre les mains de la famille jusqu’en 1866. À cette date, Thibaut de Ménonville, gendre de la veuve d’Antoine Curé-Lacroix, abandonnera la faïence pour essayer le textile. Sans succès, il fait faillite en 1870. Les locaux de l’ancienne faïencerie seront collège puis cartonnerie (bâtiments toujours visibles en face du Musée).

Musée de la Terre 1, Rue de la Faïencerie 88700 Rambervillers +33 (0)3 29 65 05 03


Jours et horaires d'ouverture Le Musée est ouvert au public de 14h30 à 18h tous les jours (sauf le mardi) à partir de début juillet, lors de l’inauguration de l’exposition temporaire annuelle, jusqu’à la fin de la 2ème quinzaine de septembre.


Tarifs Entrée : 3€ Tarif réduit : 1€  de 11 ans à 18 ans Gratuit pour les enfants de moins de 11 ans Retrouvez-nous sur